Pourquoi et comment fabriquer son pressoir à miel?

Cher(e)s members du forum,
 
Participez à la première discussion francophone du groupe d’échange apicole de l’année 2017 ! 
 
Les ruches traditionnelles (exemple : modèle Rwandais, modèle d'Oman,...) et les ruches à barrettes (type KTBH) représentent la grande majorité des ruches utilisées en Afrique. Dans le Kivu (RDC), par exemple plus de 90% des apiculteurs utilisent des ruches traditionnelles longiformes à rayons fixes. Il n’est pas rare également de rencontrer des apiculteurs au Cameroun possédants plus d’une centaine de ce type de ruches.
 
Lors de nos précédents échanges sur l’extraction du miel, divers techniques d’extraction et outils ont été proposés et décris de la plus simple à la plus complexe : 
  • Egouttage à petite et grande échelle ; 
  • Pressage à la main  ;
  • Utilisation d’un broyeur et d’un pressoir mécanique (verticale, horizontale,…) ;
  • Extraction par centrifugation (pour les ruches à cadres).
 
Pour les apiculteurs amateurs qui agrandissent la taille de leur exploitation, le pressage à la main et l'égouttage dans un seau n’est en effet plus suffisante. Afin d’améliorer leurs pratiques, le pressage avec un pressoir mécanique peut être proposé. Mon intérêt pour cette discussion provient des demandes reçues de certains de nos confrères souhaitant professionnalisé leur exploitation apicoles sans devoir nécessairement changer leur modèle de ruche. L’idée est également que l’investissement ne soit pas trop élevé et que les apiculteurs soient le plus autonome possible afin de ne pas dépendre de matériaux couteux provenant de l’extérieur. 
 
Il existe différents modèles : en bois, en metal, en ronde ou encore en carré.
La taille du pressoir est très importante et dépendra principalement de la taille de l’exploitation apicole (ou du nombre de ruches par rucher). De nombreux autres facteurs sont également à prendre en compte pour la fabrication et l’utilisation d’un pressoir tel que : le choix des matériaux, la technique et le temps de pressage, le rendement d’extraction et le nombre de pressage possible par jour, etc. C’est sur ces éléments que nous allons échanger nos expériences. 
 
Mais tout d’abord : “Comment utiliser un pressoir ? Quelles sont les avantages et inconvénients,…?” Je vous invite à démarrer les échanges en essayant d’apporter des éléments de réponse aux questions de cette 1ère phase de discussion : 

Utilisation du pressoir pour la récolte de miel : 

  • Avantages et inconvénients du pressage (qualité)?
  • Faut-il placer les rayons entiers ou les rayons préalablement découpés ou broyés dans un seau ?
  • Rappel des bonnes pratiques d’hygiène à respecter 
  • Quel est le temps de pressage permettant d’obtenir de meilleurs rendements ?
  • Que faire avec les résidus de cire comprenant encore du miel
  • Quelle taille de pressoir utilisé ?
 
La discussion va débuter dès ce jeudi 09 février avec la description d’un modèle de pressoir de base. Partager votre expérience et vos interrogations sur le sujet.
Cette discussion est ouverte à toute personne intéressée par le secteur apicole. Merci de brièvement vous présenter lors de votre première intervention, ainsi que d'utiliser un vocabulaire simple et détaillé afin que même les non-praticiens souhaitant se lancer en apiculture puissent intervenir.
 
Nous aborderons ensuite les aspects techniques liés à la fabrication d’un pressoir lors du lancement de la 2ème phase : fabriquez votre propre pressoir !
  • Partage de plans et modèles de presse
  • Comparaison entre différents modèles
  • Partage d’expériences testées sur le terrain, conseils,…
  • Quels matériaux choisir : avantages et inconvénients ?
 
Je vous remercie d’avance de votre implication ! 
Elsa

Comments

Bonjour à tous je suis un Ingénieur Agro-Zootechnicien et je travaille avec la coopérative des producteurs actifs du miel des Bamboutos à L'ouest du cameroun. nous avons un extrateur qui utitile le clique de la voiture. je pense que son systéme est facile à utiliser; voici sa photo

Bonsoir Dannick,

Je n'ai pas bien compris le commentaire, s'agit-il d'un pressoir qui fonctionne avec un cric de voiture comme j'avais présenté dans un commentaire antérieur  où d'un extracteur centrifuge, merci de la réponse car il n'y a pas de photo dans le commentaire

                                                                                                                                                                     J.TURCHET

 

Cher Dannick, 

Merci de votre partage.  C'est bien d'un pressoir à miel dont vous parlez ici, je pense. J'ai transféré votre message dans la discussion "Pourquoi et comment fabriquer son pressoir à miel?". Pourriez-vous nous envoyer une photo de ce pressoir et nous expliquer comment il a a été fabriqué et comment il fonctionne?

Chers lecteurs, si vous aussi vous avez déjà utilisé ce type de pressoir, pourriez-vous nous en dire plus? Est ce facile à fabriquer? Quelle quantité de rayons peut-on extraire avec ce type de presse, etc? Nous serions ravi d'avoir votre expérience à ce sujet.

Au plaisir de vous lire.

Pages