Comment transformer la cire d'abeille brute en produits à valeur ajoutée

Résumé

La cire d'abeille est une cire naturelle produite par les abeilles du genre Apis. Les abeilles ouvrières produisent de la cire qu’elles utilisent principalement pour la construction des rayons et des cellules où les abeilles stockent le miel, et où la reine dépose les œufs. Les rayons structurent le nid des abeilles. La cire d'abeille offre à l'apiculteur la possibilité de générer des revenus supplémentaires provenant de l'extraction et du traitement de la cire en produits à valeur ajoutée. Cette fiche technique explique comment traiter la cire d'abeille en produits à valeur ajoutée. Elle comprend également certaines indications pour l'achat et le stockage de la cire d'abeille, et quelques informations sur la composition de la cire.

Description

Pendant des siècles, la cire d'abeille a été appréciée comme le meilleur matériel pour faire des bougies. Avant l'arrivée des cires à base de pétrole bon marché, le suif (graisse animale rendue) était utilisé pour les bougies bon marché et pour l'adultération de la cire d'abeille. Les anciens bijoutiers et artisans utilisaient la cire d’abeille pour construire les moules de leurs bijoux. Les couleurs des anciennes peintures murales et des icônes contiennent de la cire d'abeille qui est restée inchangée pendant plus de 2000 ans. Les draps entourant de momies égyptiennes contiennent de la cire d'abeille. Cette dernière a longtemps été utilisée dans les pratiques médicinales et dans les crèmes et lotions. De tous les produits de la ruche, il a été, et reste, le matériel le plus polyvalent et aux utilisations les plus diverses.

1.       Acheter de la cire d’abeille pour traiter

La cire est généralement fondue en blocs de quelques kilos et vendus comme ça. Ces blocs de cire sont généralement appelés ‘’gâteaux de cire’’ (Figure 1). Un acheteur doit s'assurer que la cire a été stockée pendant quelques semaines après le processus de nettoyage dans l’eau, puisque la cire récemment nettoyée peut contenir jusqu'à 20% en poids d'eau. Une grande partie de cette eau est perdue pendant les premières semaines de stockage. Les plus grands blocs de cire peuvent contenir des surprises désagréables comme des pierres ou autres matériaux lourds, pour rendre le gâteau de cire plus lourd et donc tricher l’acheteur.

Image 1 : Gâteaux de cire

Le gâteau de cire nettoyé est généralement de couleur doré/jaune (ou une nuance de jaune) et a un arôme doux. La couche de couleur grise/marron au bas des gâteaux de cire mal nettoyés est principalement constituée de débris. Cela devrait être gratté et peut être refondu pour extraire plus de cire.

La cire nettoyée dans un extracteur de cire solaire peut parfois être moins aromatique et sera beaucoup plus blanche, presque la couleur blanc pâle de la cire de paraffine. L'arôme de la cire d'abeille peut être détruit en chauffant à trop haute température (au-dessus de 85o C) et par le blanchiment chimique. La cire d'abeille de couleur foncée a été mal nettoyée, surchauffée ou traitée en conteneurs en fer, cuivre, laiton, nickel, zinc (acier galvanisé) ou leurs alliages. La décoloration ne peut être inversée qu'avec un processus de liaison métallique (chélation) et ne sera pas discuté ici.

L'adultération avec d'autres cires est difficile à détecter sans analyses chimiques et tests physiques.  Le point de fusion de la cire peut donner une indication de son adultération.  Le point de fusion de la cire d’abeille pure est 64.5 C, quand elle a été adultérée avec de la paraffine, son point de fusion sera plus bas.

Image 2 : Gâteaux de cire de l'apiculture traditionnelle à l'usine de miel (FAO)

Les résidus de l’extraction de la cire contiennent suffisamment d’éléments nutritifs pour être utilisés comme aliments de volaille ou peut être transformés en bon compost. Une étude a mesuré une teneur en protéine brute de 22,12%. Lorsqu'elles ont été ajoutées à 4% aux rations de poules pondeuses au lieu de farine de fourrage vert, le résidu a conservé toutes les caractéristiques de croissance et de santé et a amélioré la couleur du jaune d'œuf.

2. Stockage de cire avant traitement

La cire d'abeille ne doit être stockée que dans sa forme nettoyée en gâteaux de cire. Les rayons de cire/cadres seront rapidement attaqués par la fausse teigne s’ils ne sont pas fondus en gâteau de cire. La fausse teigne est capable de détruire de grandes quantités de cire dans de courtes périodes de temps (Image 3). La cire propre sous forme de gâteaux de cire n'est pas attaquée par la fausse teigne.

Le stockage doit être fait dans des endroits frais et secs et jamais dans une pièce contenant des pesticides. La cire cristallise lentement au fil du temps et devient donc plus dure, mais ce processus est réversible sans aucun dommage, tout comme avec le miel cristallisé. La fleur blanche, c'est-à-dire la poussière, qui apparaît parfois à l'extérieur d'un gâteau ou d'une bougie de cire se compose de petits cristaux de cire. Lorsqu'elle est fondue ou pressée avec le reste de la cire, elle redevient de la cire d'abeille normale sans résidus ni impuretés. La cire peut être stockée pendant de très longues périodes de temps sans perdre ses caractéristiques principales tels que les objets des tombes égyptiennes plus de 2000 ans ont montré.

Image 3: Rayon de cire détruit par la fausse teigne avant qu'il soit fondu et nettoyé (FAO)

Les exigences de stockage des produits fabriqués avec de la cire d'abeille sont affectés par les ingrédients ajoutés. Les lustres contenant uniquement des huiles minérales ou non végétales peuvent durer des années, mais les émulsions cosmétiques, qui sont des mélanges d'eau et d'huile, ont une durée de vie très limitée allant de quelques semaines à quelques mois (plus longtemps si elles sont réfrigérées). À moins que certains alcools, de la propolis ou autres conservateurs sont ajoutés, les émulsions sont un excellent environnement pour l’épanouissement des micro-organismes. Des ingrédients propres, un environnement de travail propre et un entreposage adéquat sont très importants pour maintenir la qualité des produits et prolonger leur durée de conservation.

3.  La composition de la cire d’abeille

La cire d'abeille pure d'Apis mellifera se compose d'au moins 284 composés différents, la plupart d'entre eux sont des types de graisses différentes. Ensemble, ils représentent 56% de la cire. Les autres 44% de composés mineurs divers, jouent probablement un rôle dans la plasticité et le bas point de fusion de la cire d'abeille. 

4. La cire en apiculture

Dans les pays qui utilisent des ruches à cadres, la majorité de la cire d'abeille produite localement est consommée par les apiculteurs pour la fabrication des fondations de cire - les feuilles de cire gaufrées qui sont données aux abeilles comme guide pour la construction de leurs rayons. Les apiculteurs n’utilisant pas des ruches à cadres (exemples : ruche à barrettes, tronc d’arbre, ruches en osier, etc.), utilisent de la cire fondue ou des bandes de feuilles de cire lisses comme guide pour que les abeilles démarrent leurs rayons (Figure 4). Chaque apiculteur peut facilement fabriquer les bandes en imbibant des planches humides dans de la cire fondue (Image 8). Les feuilles gaufrées sont généralement fabriquées par des fabricants spécialisés, car l'impression de motifs nécessite des presses à rouleaux spéciaux (Figure 5).

Image 4 : Ruche à barrettes dans un tronc d'arbre avec des bandes de feuilles de cire sur les barrettes
Image 5 : Rouleau de fondation motorisé pour la production de feuilles de cire gaufrée (FAO)
5.  Fabrication de bougies en cire

Les éléments de base d'une bougie sont la cire solide comme combustible pour la flamme et une mèche, qui sert à apporter la cire fondue à la flamme. Les lampes à huile fonctionnent sur le même principe, mais elles ont besoin d'un contenant pour contenir le carburant liquide.

Le meilleur matériel pour la mèche est une fibre qui brûle avec très peu de cendres à basses températures. Le fil de coton pur est le meilleur. Plusieurs fils fins de coton doivent être tressés ensemble jusqu'à ce que l'épaisseur souhaitée soit atteinte. La torsion des fils n'est pas recommandée, car ils pourraient se détendre pendant la combustion et ensuite créer une flamme irrégulière consommant beaucoup plus de cire.

La mèche doit être au centre de la bougie pour brûler de façon homogène. Il est important d’utiliser une mèche avec un diamètre proportionnel au diamètre de la bougie afin d’optimiser la combustion de la cire et la production de lumière. Les bougies plus épaisses ont besoin d’une mèche plus épaisse, mais les bougies épaisses avec une mèche relativement mince brûlent plus longtemps et donnent moins de lumière, puisque les bords restants de la bougie font de l’ombre à la flamme. Le ratio précis dépend du résultat attendu de la bougie et sera déterminé par l'expérience.

La cire d'abeille utilisée pour les bougies doit être extrêmement propre et exempte de toutes impuretés (propolis, pollen, morceaux d'abeilles, etc.) sinon la bougie risque de cracher pendant la combustion, donner de la lumière irrégulière et éventuellement faire éclabousser de la cire chaude. La cire d'abeille achetée à la plupart des apiculteurs doit généralement être retraitée au moins une fois de plus dans de l'eau propre (voir le lien vers l’article sur http://teca.fao.org/read/7330).

Il existe divers pigments disponibles auprès de fournisseurs spécialisés pour colorer la cire et certains colorants naturels fonctionnent aussi. Les pigments de peinture habituels sont souvent insolubles dans la graisse ou brûlent de façon incomplète. Ceux-ci, ne doivent donc pas être utilisés.

La coloration avec des colorants alimentaires basiques ne fonctionne pas très bien car elle laissera des résidus. Elle pourrait obstruer la mèche ou produire des taches. Si elle est appliquée uniquement sous la forme d'une fine couche externe, elle est acceptable, cependant, les pigments solubles dans la graisse (liposolubles) donnent de bien meilleurs résultats.Les bougies peuvent être fabriquées selon différents procédés (figure 6). Les techniques les plus appropriées pour l'utilisation à la maison ou la fabrication à petite échelle impliquent l'utilisation de moules à bougies ou de feuilles de cire à rouler en bougies. Dans tous les cas, un soin extrême doit être pris car la cire d'abeille est très inflammable et en raison de sa capacité thermique élevée, celle-ci peut causer des brûlures graves quand elle tombe sur la peau nue. La cire utilisée pour la fabrication de bougies doit toujours être chauffée au bain marie (Image 7). Des récipients en acier inoxydable ou en verre sont recommandés, mais les boîtes de conserve peuvent être utilisées pour de petites quantités.

Image 6: Un éventail de bougies faites maison (de gauche à droite) : bougie colorée moulée dans un tuyau de PVC, bougie colorée avec l'extrémité taillée, bougie encore à l'intérieur d’un moule en bambou, 2 bougies roulées avec des feuilles de cire gaufrées, bougie provenant d’un moule en bambou (en bas) (FAO)

Image 7 : Cire fondue au bain marie (récipient dans casserole d’eau chaude) avant traitement

5.1.  Bougies roulées

Des feuilles de cire lisses ou modelées (gaufrées) sont roulées autour d'une mèche centrale, imprégnée de cire. La mèche doit être trempée dans de la cire chaude pendant un certain temps et refroidie très droite en la suspendant avec un poids fixé à la base. La taille, la hauteur, l'épaisseur et la longueur de la feuille de cire déterminent la forme et la taille de la bougie. Souvent, les feuilles de cire gaufrées utiles en apiculture sont utilisées (Image 5). Cette technique ne requière pas de moules spéciaux ou de procédures compliquées : c’est un procédé très propre et simple, facile à réaliser.

Les feuilles de cire sont très faciles à réaliser (Image 8). Une planche de bois lisse, mouillée et plongée quelques fois dans de la cire fondue fera deux feuilles à la fois (une de chaque côté de la planche). Si l'on ne dispose que de petites quantités de cire, le liquide peut être versé dans un moule plat réalisé avec un cadre rectangulaire posé sur une surface lisse (une planche en bois, une tôle d'aluminium ou une plaque de verre épais). Le moule ou la planche doit être traité avec de l'eau savonneuse ou du miel dilué pour empêcher la cire de se coller à lui. Il sera également plus facile d'enlever la cire si le moule est flexible. Un moule chaud facilitera l'étalement de petites quantités de cire pour former une feuille mince. La surface du moule peut être sculptée pour donner à la surface de la bougie un effet décoratif spécial comme, par exemple avec des feuilles de cire gaufrées.

Image 8 : Baignoire à cire liquide pour la production de plaques de cire multiples par immersion manuel de planches de bois humides dans la cire fondue (FAO)

5.2.  Bougies moulées

Le processus le plus courant pour fabriquer des bougies, utilise des moules pour donner à la cire sa forme finale. Toutes sortes de modèles peuvent être utilisées. Les bougies moulées ne doivent pas être rondes. Elles peuvent être carrés, triangulaires, ovales, coniques, toutes sortes de formes géométriques ou même un design particulier. En principe, le moule doit résister à la température de la cire fondue (jusqu'à 100 ° C), ne doit pas se dilater ou se rétrécir de trop avec les variations de températures et doit être facile à enlever de la bougie durcie (démoulage).

Pour les grosses bougies rondes, le choix d'un moule dépend de la taille de la bougie souhaitée et des matériaux disponibles. Différents types de tuyaux peuvent-être utilisés : acier galvanisé, aluminium, polychlorure de vinyle (PVC), certains types de caoutchouc et de bambou. Pour faciliter l'enlèvement de la bougie, le PVC ou le bambou pourrait être soigneusement fendu d'un côté. Maintenu fermé avec une corde ou de la ficelle pendant le versement de la cire chaude, le moule peut être ensuite ouvert soigneusement pour enlever la bougie. Une petite couture (ou  plutôt une « ligne ») de cire pourrait être laissée sur la bougie, mais cela peut être soigneusement raclé. Il sera plus facile d'enlever la bougie du moule si celui-ci a été préalablement frotté avec une barre de savon à l'intérieur ou trempé dans de l’eau savonneuse.

Plus le moule est long, plus il sera difficile de démouler la bougie. Pour les moules en une seule pièce et les bougies de 2 à 3 cm de diamètre, une longueur de 12 à 15 cm est plus pratique. Si un congélateur ou un réfrigérateur est disponible, les moules et les bougies peuvent être refroidis pendant quelques heures. La cire froide se rétrécira loin des parois du moule et peut être démoulée facilement.

Les moules doivent être préparés de sorte que la cire ne colle pas à leur surface. Le miel dilué ou le savon peut être utilisé comme revêtement. Les silicones sont également appropriés, mais la vaseline ne l’est pas car elle sera fondue par la cire et mélangée avec la couche externe. Tout revêtement qui est utilisé devra ensuite être essuyé sur la bougie finie avec un chiffon humide sans mouiller la mèche.

Pour fixer la mèche au centre du moule, une extrémité est attachée à un petit bâton. La mèche est enfilée à travers le moule sans toucher les parois revêtues et le bâton est placé dans deux encoches coupées au niveau du rebord du moule pour retenir la mèche au centre du tube. L'extrémité libre de la mèche est attachée étroitement à un autre bâton qui s'insère dans les encoches sur l'extrémité opposée du moule. Il faut s’assurer que la mèche est bien au centre du tube.

Image 9 : Fabrication d’une bougie avec un bâton de bambou comme moule

L’extrémité du moule qui forme la base est recouverte avec une feuille, de l’aluminium, de l’argile et est placée dans un sol sablonneux. Le moule doit être chauffé autant que possible dans une poêle, près d'un feu ou à l'intérieur d'un cérificateur solaire. Sa température doit être la plus proche possible de celle de la cire fondue. Quelques minutes après que la cire soit fondue dans le bain marie, elle peut être versée lentement dans les moules chauds. Plus la cire est chaude, plus le résultat final sera meilleur, cependant elle ne doit pas bouillir. La cire dans le récipient ne doit pas refroidir trop rapidement. Une fois la cire versée, le moule peut être recouvert afin qu'aucune saleté ne pénètre. Les moules et les bougies doivent refroidir aussi lentement que possible, par exemple, dans une pièce chaude sans courant d'air et en plein soleil.

Après environ deux heures, les bougies de faible diamètre (2-3 cm) devraient avoir refroidi suffisamment pour les démouler. Les bâtons sont retirés des deux extrémités, en veillant à ne pas tirer la mèche du centre de la bougie. La bougie est immédiatement et délicatement démoulée ou bien, celle-ci est  réfrigérée avant démoulage. Le revêtement interne du moule est soigneusement essuyé. La mèche est coupée à une longueur de 1 cm sur l'extrémité brûlante et taillée et nettoyée à l'autre extrémité. La bougie doit être stockée dans un endroit frais et sombre et être enveloppée dans un papier propre ou un sac en plastique pour l'empêcher de se salir et de prendre la poussière. Le papier journal ne doit pas être utilisé car l'impression pourrait laisser des traces sur la bougie.

6. Crème à la cire d'abeille

La majorité des crèmes pour la peau est utilisée pour hydrater la peau, la garder hydratée, ainsi que pour remplacer certaines huiles de la peau. Une crème de base contient donc de l'eau, une huile et une cire pour rendre le mélange crémeux et permettre une répartition uniforme de l'eau. Étant donné que l'eau ne se mélange pas avec l’huile ou la cire, il faut ajouter un émulsifiant (ici le borax). L'émulsifiant change les acides de la cire en savons qui se mélangent ensuite avec l'eau. Les proportions des ingrédients peuvent varier mais pas plus de 6,8% de borax, sur le poids de la cire, ne peut être utilisé. Le borax n'est pas parfaitement soluble dans le mélange et s’il est ajouté en trop grande quantité, la crème aura une texture rugueuse.

Ingrédients (en part par volume) :

o   1 part de cire d'abeille

o   3 parts d’huile minérale

o   0,06 part de Borax

o   2 parts d’eau

Chauffer la cire et l'huile minérale dans un bain marie jusqu'à ce que la cire fonde (70°C). Chauffer l'eau à la même température et dissoudre le borax (environ 1 g de borax pour 100 g de total des ingrédients). Verser lentement l'eau dans l'huile tout en remuant vigoureusement, mais pas trop vite au risque d'incorporer de l'air dans la crème. Continuer à remuer jusqu'à ce que le mélange ait refroidi et formé une émulsion crémeuse. Peu avant sa solidification, des essences aromatiques peuvent être ajoutées. De l'extrait de propolis peut être incorporé dans la phase liquide lorsque la température est d'environ 40-50 ° C. Si le mélange se sépare ou ne se solidifie pas uniformément, réchauffez-le et essayez à nouveau. La patience et l'expérience mèneront au succès. Conserver la crème dans des récipients hermétiques. La crème se gardera durant plusieurs semaines à conditions que des ingrédients de courte durée de vie (durée de conservation) tels que des huiles végétales, du suif (graisse animal) ou de la gelée royale aient été ajoutés.

De nombreuses huiles végétales ou minérales différentes peuvent être utilisées, mais l'inconvénient des huiles végétales est qu'elles deviennent rances en quelques semaines. Ces huiles sont largement disponibles et certaines d'entre elles présentent des caractéristiques avantageuses supplémentaires. Quelles que soient les huiles utilisées, elles doivent être aussi de haute qualité. L'eau qui est utilisée doit être la meilleure disponible. La pluie ou l'eau de source fraîche est considérée comme la meilleure, mais on peut également utiliser de l'eau de puits filtrée ou de l'eau de canalisation propre. L'eau de canalisation fortement chlorée peut-être nocive et le calcium dans l'eau réagit défavorablement avec de la cire d'abeille et d'autres ingrédients cosmétiques. L'eau propre et non contaminée est de plus en plus rare dans toutes les parties du monde.

Image 10: Crème faite à base de cire d'abeille

7. Pommade pour les brûlures à base de cire d'abeille 

Ingrédients (en part en poids) :

  • 1.8 parts de cire d'abeille
  • 4 parts de paraffine
  • 3 parts d’eau douce (pluie)
  • 0,1 part de borax
  • 1 jus d'aloès

Faire fondre la cire d'abeille dans un bain marie (figure 7), ajouter la paraffine, mélanger jusqu'à ce que ça fonde puis retirer de la chaleur. Mélanger le borax dans l'eau bouillante, laisser refroidir à la même température que la cire, puis verser dans la cire  en remuer pendant que ça se refroidi. Lorsque le mélange commence à se solidifier, ajouter le jus d'aloès fraîchement pressé.  Ajouter le jus d’aloès lorsque le mélange de cire a refroidi en-dessous de 40°C. Stocker dans des bocaux en verre à fermeture hermétique et à large ouverture. La pommade se conservera mieux dans un réfrigérateur. Il est préférable de fabriquer de très petits lots (petites quantités)  fréquemment que de faire un gros lot de temps en temps.

En ajoutant quelques gouttes d'extrait de propolis avec l'aloès, le temps de conservation devrait se prolonger et la guérison des plaies s’améliorer.

 

Cette fiche technique est une traduction de la fiche technique en anglais "How to process raw beeswax into value added products" issue de la publication FAO “Value added products of the beehive” (http://www.fao.org/docrep/w0076e/w0076e00.htm#con) and compiled and completed by Antonio Couto.

Plus d'informations

Value added products of the beehive” http://www.fao.org/docrep/w0076e/w0076e00.htm#con

Date de création

lun, 12/03/2018 - 14:00

Source

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)
FAO's mandate
Achieving food security for all is at the heart of FAO's efforts - to make sure people have regular access to enough high-quality food to lead active, healthy lives.
FAO's mandate is to raise levels of nutrition, improve agricultural productivity, better the lives of rural populations and contribute to the growth of the world economy.

Organización de las Naciones Unidas para la Agricultura y la Alimentación (FAO)
El mandato de la FAO
Alcanzar la seguridad alimentaria para todos, y asegurar que las personas tengan acceso regular a alimentos de buena calidad que les permitan llevar una vida activa y saludable, es la esencia de las actividades de la FAO.El mandato de la FAO consiste en mejorar la nutrición, aumentar la productividad agrícola, elevar el nivel de vida de la población rural y contribuir al crecimiento de la economía mundial.

Organization des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Le mandat de la FAO
Atteindre la sécurité alimentaire pour tous est au coeur des efforts de la FAO - veiller à ce que les êtres humains aient un accès régulier à une nourriture de bonne qualité qui leur permette de mener une vie saine et active.
Le mandat de la FAO consiste à améliorer les niveaux de nutrition, la productivité agricole et la qualité de vie des populations rurales et contribuer à l’essor de l’économie mondiale.

Country: 
Italy