Non labour

This category contains 2 resources

Les Techniques d'Agriculture de Conservation dans les zones rurales d'Haïti

Ceci n'est pas la version finale de cette fiche technique: le contenu est sous révision et pourrait être modifié. La version finale sera disponible après validation technique vers le 30 août 2017.

L'application des techniques d'agriculture de conservation répond à une nécessité d'apporter des réponses pratiques à la dégradation des sols, la faible fertilité des sols, et à la protection des bassins hydrographiques de la zone considérée. Les objectifs de cette technique sont de conserver, d'améliorer et de faire un usage plus efficient des ressources naturelles à travers la gestion intégrée des sols, de l'eau et d'autres ressources disponibles. Cette fiche technique décrit les trois principes de l'agriculture de de conservation en réponse à l'adaptation à la sécheresse, aux changements climatiques en particulier aux variations de la température et de la pluviométrie. Sa principale caractéristique est la régénération des sols plus rapide de sorte que l'intensification de la production agricole soit économique, écologique et socialement durable. Elle repose sur trois principes de base:

  1. La rotation ou association de cultures
  2. Le zéro labour ou labour minimal
  3. La couverture permanente du sol

La préparation et le travail du sol en agriculture biologique

Le travail du sol comprend toutes les mesures mécaniques qui servent à décompacter, aérer, retourner, émietter le sol ou le préparer à recevoir une nouvelle culture (ex. labour, déchaumage, binage, hersage, etc.). Un travail du sol approprié peut contribuer à la structure des sols superficiels et améliorer la capacité d’infiltration et de rétention de l'eau, l’aération, le réchauffement et permet de limiter les pertes d’eau par évaporation. À l’inverse, un travail du sol non adapté peut nuire à la fertilité des sols car il accélère l'érosion et la décomposition de l'humus. Il n'y a pas une seule bonne manière de travailler le sol, mais une grande variété de techniques qui permettent, selon le système de culture et le type de sol, de développer et d’adapter les pratiques culturales aux besoins du sol.