Qu'en est-il du miel de mélipones en Afrique?

Bonjour,

Le sujet des abeilles mélipones (Melipona - Trigona) a été soulevé dans une discussion et ce sujet m'intrigue. Une question n'est pas résolu. Le miel de mélipones à une hygrométrie très haute (21 à 22%) mais je n'en ai pas vu fermenter en Afrique et c'est bien ça qui m'inquiète.

Il serait souhaitable de faire une expérience simple dans un premier temps afin d'y voir plus clair : Récolter du miel de mélipones bien le filtrer afin d'avoir un miel propre, noter le taux d'humidité et le stocker dans un récipient étanche durant une année en contrôlant périodiquement le taux d'humidité et de HMF.

Il se peut que les mélipones qui sont des abeilles très spéciales possèdent des sécrétions glandulaires spéciales qui inhiberaient la fermentation du miel et réduirait l'HMF dans le temps, à ma connaissance cette recherche n'a jamais été faite à ce jour.J'aurais pu faire cette recherche durant ma vie en Afrique mais je n'y avais jamais pensé et c'est bien dommage car ces abeilles m'ont  toujours intrigué. Si une personne a des informations sur ce sujet  il serait bien de les communiquer. Je précise que l'expérience doit être faite en Afrique et en Europe dans les conditions climatiques locales afin de ne pas fausser les résultats.

J.TURCHET

Commentaires

Chère Francine, chers lecteurs,

Merci de votre intervention. L’ICIPE (International Centre of Insect Physiology and Ecology, basé au Kenya) et le stingless bee center au Ghana, sont sans doute les structures qui possèdent le plus d’expériences en matière d’élevage d’abeilles sans dard. Malheureusement, je n’ai pas encore pu rentrer en contact avec eux.

Avez-vous déjà eu l’occasion de visiter le centre au Ghana ? Voici le lien vers leur page facebook. https://www.facebook.com/InternationalStinglessBeeCenter/. On y trouve pas mal de belles photos.

Francine, pourriez-vous nous expliquer comment allez-vous mettre en place vos expérimentations de mise en élevage des abeilles sans dard ? Quelles sont les espèces que vous allez tenter d’élever ? Dans quels modèles de ruche ? Avez-vous des photos illustrant vos activités?

Avec le partage d’informations sur les essais et expérimentations que vous menez (membres du forum et nos lecteurs que j'invite), au Togo, au Bénin, au Cameroun,… il est certainement possible de répondre à quelques-unes de nos questions.

Par exemple, parmi nos membres camerounais, nous avons :

  • Dannick qui expérimente depuis environ 1 an, en collaboration avec un grand apiculteur de l’Ouest Cameroun, l’élevage de melipones  dans les ruches bambous dont je vous ai transmis ses photos dans les commentaires précédents.
  • Jean-Paul Gouffo qui réalise des essais de mise en élevage de différentes espèces d’abeilles sans dard au sein de la forêt tropicale humide de l’Est Cameroun. L’objectif étant également de tester différents modèles de ruches (en bambou, en bois,…) afin d’identifier les modèles les mieux adaptés aux conditions locales et à l’espèce élevée. Il sera aidé par une stagiaire belge en agronomie, Hélène de septembre à décembre 2017. Hélène nous tiendra au courant de la mise en place de ces essais !

Si vous aussi vous vous lancez dans l'aventure, nous serions ravis d'échanger avec vous sur le forum.

Au plaisir Elsa

Bonjour à tous,

J'ai souvent détruit les colonies de mélipones sur mes ruches sans savoir qu'il s'agit des abeilles sans dard. Elles sont très petites, inoffensives et ne ressemblent pas du tout aux abeilles ordinaires que je connais. J'aimerais savoir le temps qu'il faut à une telle colonnie pour produire un litre de miel ? je vous promets des photos lors de mes prochaines découvertes !

Merci à vous !

Inno

 

bonjour à tous

je pratique cette élevage depuis pratique depuis fevrier 2017. au début j'ai utilisé comme appat leur propre cire et ma première etait éffectué  à 4 mois aprés le peuplement. ce pendant je n'ai pas quantifier cette récolte, mais je me souvien avoir récolté en moyen 75 ml de miel par ruche et environ 20 à 40 g de pollen. durant les prochaines récoltes je vais prendre la peine de quantifier afin de vous faire part des données. A ce jour je dispose 5 ruches peuplées.

je souhaite que beaucoup d'autre chercheurs partagent leurs experiences avec nous à ce sujet car moi je suis un producteur

à trés bientot.

Bonjour,

Je suis un peu silencieux sur le site ces derniers temps car je reprends contact avec des anciennes connaissances où il y des abeilles mellipones , il y a différents paramètres que je veux comprendre concernant la fermentation de ce miel riche en eau. Ce qui pose question c'est pourquoi le miel qui reste dans les pots en cire des rayons ne fermente pas alors que quand on le sort pour le mettre en pot il fermente rapidement, jusqu'à présent je n'ai pas trouvé de réponse. Deuxième point la valeur thérapeutique de ce miel qui est bien supérieure à nos miels.

Comme ces abeilles ont été trés peu étudiées on n'en connait pas grand chose de scientifique. De tout ce que j'ai pu voir c'est le Mexique qui possède la plus grande expérience de ces abeilles. J'attends différents plans de ruches  spécifiques à ces abeilles.

                                                                                                                                           J.TURCHET

 

 

Salut à tous,

Je voudrais juste vous suggérer le lien ci-dessous qui m'a permis d'en savoir un peu plus sur la méliponiculture :

http://welovefuture.net/meliponiculture/

inno

Bonjour à tous,

juste pour partager cet ouvrage en francais sur la méliponiculture ;  http://zoologie.umons.ac.be/hymenoptera/biblio/Champenois_2011_meliponic...

Il est nécessaire pour moi de lire le muimun d'ouvrages existants afin de mieux comprendre les contours de l'élevage des mélipones.

Inno

 

salut à tous

je voudrais juste remercier Innocent pour ce site qui ma permis de renforcer mes capacités sur les mélipones

A très bientot

Dannick

Bonjour à tous, 

Un tout grand merci Innocent pour ce lien très intéressant. L’article donne d’excellents conseils

  • pour atteindre délicatement une colonie logée dans un tronc d’arbre : dans la vidéo, l’expert insiste sur le fait que ce sont des abeilles très fragiles et pouvant mourir à cause du stress ou de mauvaises manipulations ;
  • sur les règles de bases à respecter pour la mise en élevage : ruche hermétiquement fermée à l’argile, avec un petit trou comme seule entrée, afin de bien les protéger des autres prédateurs ; pose des ruches en hauteurs, etc ; 
  • sur la conduite de la ruche : division, contrôles réguliers, etc ;
  • sur la récolte.

Je me permets de retranscrire quelques informations qui me semblent importantes : 

« Récupérer l’essaim doit se faire avec précaution, afin de ne pas casser la structure ni stresser les abeilles. Les plus jeunes spécimens ne volent pas encore, ils faut les déplacer à la main vers le nouvel abri ». 

« La récolte des produits de l’abeille se fait directement dans les « pots à miel » et « pots à pollen », à l’aide d’une seringue pour en aspirer le contenu. » « La récolte annuelle de miel produite par une colonie d’abeilles sans dard varie entre 200 grammes et 5 kilos. Cela dépend des espèces d’abeilles, de la végétation. » « La récolte est une technique, délicate et bienveillante, soucieuse de ne pas épuiser les réserves de la colonie. » Il faut en effet penser durabilité et sauvegarde de ces espèces menacées par les activités de cueillettes et la déforestation.

Réponse partielle à Jaques sur la qualité de ce miel qui possède un pouvoir antibiotique plus puissant, l’article précise que de la gelée royale est incorporée au miel. Suivant les espèces d’abeilles sans dard, les petits pots dans lesquels sont stocké le miel sont fabriqués en partie avec de la propolis. C'est une fois séparé de leurs pots que ce miel plus riche en eau que celui de Apis melifera ne se conserve pas.

N’oublions pas aussi que ces informations nous proviennent d’Amérique Latine. Il existe un livre sur la meliponiculture écrit en 2010 au Ghana. C'est en anglais mais c'est assez simple à comprendre et didactique. J'espère qu'il vous sera utile pour vos essais : Stingless bees, Importance, Managment and Utilisation, a Training Manual for Stingless Beekeeping.

--> PS : Pour nos nouveaux membres : N'hésitez pas à reparcourir la discussion depuis le début, afin de retrouver les autres liens transmis.

Bonne lecture !

Elsa

 

Pages