Découverte de la ruche FONGE, un modèle intermédiaire entre la KTBH à barrettes et la Dadant à cadres

Chers Membres de TECA,
 
Agrandir le volume de la ruche de façon horizontale (type KTBH) ou verticale (type langstroth ou dadant) ? Utiliser des cadres ou des barrettes ?
 
Chaque modèle de ruche a ses pratiques qui lui correspondent et possèdent ses avantages et ses inconvénients. Lorsque l’on se lance en apiculture, il est parfois difficile de faire un choix pour un modèle de ruche plutôt qu’un autre. Pour faciliter le travail dans son propre rucher ou favoriser les échanges entre apiculteurs voisins, on conseille souvent de n’avoir qu’un seul modèle de ruche.
 
Mais finalement, pourquoi devoir choisir un modèle plutôt qu’un autre ? N’y a-t-il pas moyen de faire une combinaison de différents modèles de ruche et d’en retirer le meilleur ? C’est ce que Christophe Fonge, apiculteur passionné a tenté au Cameroun. C’est avec son association apicole « LUMICAM » (Apiculture Lumière du Cameroun) qu’il a créé le modèle FONGE, aujourd’hui vulgarisé dans certaines régions du Cameroun.
 
Voici le mot d’introduction de Christophe sur le modèle :
 
"La Ruche FONGE est une ruche de synthèse, qui intègre les avantages de la ruche kényane KTBH (plus simple à vulgariser, grande production de cire, méthode d'extraction identique que pour les traditionnelles,…) et de la ruche DADANT (extraction par centrifugation et récupération des cires gaufrées pour les abeilles qui « économisent » de la cire,... ), tout en minimisant les inconvénients. Elle permet dès lors une amélioration du rendement apicole là où les autres types de ruches ont échoué.
 
En effet pour avoir longtemps travaillé avec divers types de ruches, notamment les ruches horizontales (type kényan KTBH, à barrettes), et les ruches verticales (types Dadant et Langstroth, à cadres), le GIC LUMICAM (« Apiculture Lumière du Cameroun ») a conçu et expérimenté un nouveau modèle de Ruche baptisé « Ruche FONGE », que j’ai l’honneur de présenter aujourd’hui aux lecteurs de TECA.
 
Comme beaucoup de nos lecteurs du Forum ne la connaissent pas encore, je ne leur demanderai pas de la vulgariser, mais plutôt de la découvrir d’abord. Par la suite, ils jugeront de son efficacité et pourront dire en connaissance de cause si la Ruche FONGE représente un modèle à promouvoir dans d’autres contrées africaines. N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

Cordialement, Christophe"
 
La discussion commencera ce 1er septembre 2016 pour une durée de quelques mois suivant les échanges.
 
Voici une proposition pour le déroulement de la discussion :
  1. Historique des essais et de la création du modèle
  2. Le modèle et sa technicité, avantages et inconvénients, coût,etc
  3. Témoignage, partage et échange d’expérience avec la ruche Fonge ou des modèles similaires
 
J'invite ceux qui ont déjà utilisé ce modèle (ou un modèle similaire) à partager leurs expériences et observations et ceux qui ne la connaissent pas, n’hésitez surtout pas à poser vos questions et partager votre réflexion !

Merci de vous présenter brièvement (expérience, pays, etc.) lors de votre première intervention.
 
Au plaisir de vous retrouver!
 

 

Images: 

Commentaires

Portrait de Jacques Eymery

Bonjour,

Je découvre cette ruche mais je m'intéroge : cadres ou barrettes? Nombre?

Par contre je dispose d'une ruche qui ressemble étrangement à cette nouvelle ruche cf photos ci-jointes.

Ruche à cadres qui était utilisée dans nos campagnes par contre les dimentions de la partie haute correspondent à celles d'une hausse Dadan. Est ce le cas pour cette nouvelle ruche?

Pour les kényanes je préconise des barrettes de même dimentions que la partie haute des carees Dadan cela permet aussi de mettre sur la kényane une hausseDadan pour travailler en ruche mixte si on le souhaite. vous pouvez trouver sur notre blog des photos de cette solution mixte.

http://laruchekenyane.over-blog.com/

A bientôt de vous lire. notre richesse vien de ces échanges d'expériences heureuses ou non!

Images: 
Portrait de Jacques Eymery

pour les fautes d'orthographe....

Images: 

Bonjour Jacques, Merci beaucoup de votre intervention et bienvenu! Vous verrez que j'ai modifié l'introduction pour le lancement de la discussion. Voici les informations supplémentaires que j'ai sur le modèle : La Ruche FONGE est conçue pour être utilisée sans hausse, ou avec plusieurs hausses de types Dadant, le corps étant de forme « kényane » à barrettes. Elle présente alors deux modèles (voir images ci-dessous) :

  • Le modèle FKm (portant des barrettes dans les hausses), et
  • Le modèle FDm (portant des cadres dans les hausses).

Dans tous les cas, le corps ne porte que des barrettes.  Jacques, pourriez-vous brièvement vous présenter ainsi que nous expliquer depuis quand vous utilisez ce modèle mixte et pour quelles raisons l'utilisez-vous ? Qu'est ce qui vous a attiré vers ce modèle? Etc  Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je travaille chez Miel Maya Honing, ONG belge agrée de coopération au développement. C'est en tant que membre du réseau BNSS que je participe à la modération du forum apicole francophone de la plateforme TECA depuis 2015 :) ! Excellent outil de partage et d'échange!! Bienvenue à tous pour cette nouvelle discussion et à très bientôt! Elsa

Images: 

Pour ceux qui ne connaitraient pas les différents modèles de ruches cités, voici quelques précisions :

  • La ruche Dadant Blatt et la ruche Langstroth, sont deux modèles de ruche à cadres. Les abeilles construisent donc leurs rayons de miel dans des cadres (encadrés) sur lesquels on place des fils métalliques pour solidifier les constructions (coût plus élevé que pour ruche à barrettes types KBTH) ;
  • Ce sont des modèles où l'agrandissement de la colonie se fait par le haut, en placant des hausses = greniers à miel ;
  • ​La conduite de ces 2 modèles est identique. Les seules choses qui diffèrent sont les dimensions
  • ​Ce sont des modèles assez coûteux et compliqués qui je pense, ne conviennent pas toujours à des débutants ;
  • L'extraction  du miel doit se faire par centrifugation (avec un extracteur moderne très couteux pour les petits producteurs!). La cire sur les cadres, n'est ainsi pas détruite après extraction et peut être replacé dans la ruche. Du coup la production de cire est beaucoup plus faible avec ces modèles.​

Dimensions extérieures du corps : largeur/longueur/hauteur :

Dadant 10 : 375 mm / 450 mm / 320 mm

Dadant 12 : 450 mm / 450 mm / 320 mm (ruche cubique)

Langstroth : 377 mm / 460 mm / 243 mm

En Europe, la Dadant est très utilisée. Il y en a de deux types : dadant 10 cadres et dadant 12 cadres. Mais comme les abeilles africaines sont plus petites, l'espace entre les cadres doit être réduit (32 mm au lieu de 37mm pour les abeilles Européennes). Ces modèles en Afrique doivent donc accueillir plus de cadres. Le corps des ruches Dadant 10 et Lanstroth sont des parallélipipèdes rectangles (non cubique), celui de la dadant 12 est cubique.

La langstroth a été conçue au départ pour travailler avec des hausses possédant la même hauteur que le corps, mais il est possible de travailler avec des demi-hausses (hauteur hausse = 1/2 hauteur corps) comme la Dadant.

Le modèle Langstroth est beaucoup plus fréquent en Afrique que la Dadant c'est pourquoi je suis moi-même surprise que la ruche Fonge ait été réalisée avec des hausses Dadants.

Personnellement, je n'ai jamais eu l'occasion de travailler avec un modèle mixte tel que la ruche Fonge. Ce que je trouve très intéressant à première vue chez la ruche Fonge, c'est qu'elle offre la possibilité de travailler en hauteur tout en restant sur un système à barettes! Les barrettes du corps et des hausses sont alors interchangeables. La récolte de miel peut également se faire en emportant la hausse complète sans déranger le couvain et la reine qui se trouve à priori en dessous, dans le corps...

N'hésitez pas à poser vos questions!

Je suis également très heureuse d'en apprendre plus sur ce modèle!

Au plaisir de vous lire,

Elsa

La question que je me pose porte sur la disposition des barettes de corps. Ecartement, forme? Lorsque la hausse ne se trouve pas sur la ruche, avez vous un couvre cadre ou placez vous le toit dirrectement au dessus des barettes?

Merci pour les "éclaircissements" que vous pourrez m'apporter.

Portrait de Jacques Eymery

Au niveau du corp de la Ruche FONGE je pense qu'il y a deux solutions, chacune adaptée aux conditions climatiques :

en Afrique (dans les zones chaudes) il vaut mieux, de mon point de vue mettre l'entrée sur le côté de la ruche, les barrettes étant perpendiculaires à l'entrée l'air circule mieux dans la colonie ce qui réduit partiellement le problème d'évacuation du surplus de chaleur. C'est ce que nous appellons une batisse froide.

Par contre en Europe ou la température, surtout hivernale, est très basse il vaut mieux une entrée en bout de corps, dans ce cas les barrettes sont paralelles à l'entrée, l'air circule plus difficilement ce qui permet de garder la chaleur en période froide.

C'est ce que je préconise, aussi, pour la ruche Kényane ou TBH.

Portrait de Jacques Eymery

Compte tenu du fait qu'il faut laisser un passage aux abeilles pour pouvoir coloniser, éventuellement, une hausse posée sur le corps.

Celà veut dire qu'il faut obligatoirement un couvre cadre quand on ne met pas de hausse. Si le toit est fait d'une plaque de tôle il vaut mieux, de plus rajouter entre le toit et le couvre cadre un isolant ce qui est moins important avec un toit en bois.

Le papier journal ou le carton est un très bon isolant!!!! et pas cher!

Portrait de Jean JOUBOUH

Mon cher Victor,
Je suis Jean Joubouh, enseignant de sciences biologiques, apiculteur et membre du comité exécutif de la plate forme de l'apiculture en Afrique. J'uitlise depuis bientôt 10 ans la ruche Fonge. Nous avons comme, de nombreux apiculteurs africains, commencé par la ruche kenyane. Le model de synthèse que nous utilisons avec bonheur, présent 12 barrettes dans le corps , 12 barrettes ou 11 cadres en hausse. Il n'a pas d'écartement entre les barrettes qui sont disposées dans le sens de la largeur.la barrette a une longueur de 470mm pour 30mm de large; son épaisseur 25mm.
Pour la construction du couvercle, une tôle recouvre un contre plaqué et l'ensemble s'emboite sur le corps ou la hausse.le couvre cadres ou barrettes n'est plus nécessaire, même si certains apiculteurs que nous avons visités utilisent une toile sous le couvercle.

Bonjour à tous,

Je fais parti des utilisateurs de la ruche FONGE. Pour son prix, la ruche Fonge à cadres me paraît relativement plus cher que la KTBH et moins cher que la DADANT connue des apiculteurs africains. A mon sens, comme mr Fonge, je pense cette ruche s'adapte mieux aux débutants (sans Hausse), mais aussi aux colonies faibles, et à hausse pour des colonies d'abeilles forte.

Bien à vous.

 

 

Portrait de Jacques Eymery

Personnellement j'utilise tout simplement une "kenyanette" comportant douze barettes (36mm de large pour race européennes) en bois léger pour être facilement manipulable.

Elle permet d'utiliser un toit de Dadant 12 et sert pour la capture d'essaims et leur développement avant transfert dans une kényane

Images: 

Pages