Technologies by country

This category contains 25 resources

Cómo establecer un nuevo huerto de cajú

La adopción de buenas prácticas agrícolas es una base esencial para el establecimiento de una nueva plantación de cajú próspera y exitosa. Esta ficha técnica describe paso a pas y con imágenesel método de preparación del terreno para la instalación de una plantación de cajú. Ha sido diseñada para garantizar una buena iniciación de los nuevos productores de cajú o para aquellos que quieren expandir su producción de cajú. Fue desarollada como material de formación por el proyecto African Cashew Initiative (GIZ) y está dirigida a agentes de extensión agraria, como parte de las sesiones de grupo para la capacitación de productores. La práctica también puede ser consultada por cualquier persona que desee establecer una plantación de cajú. Esta herramienta forma parte de una serie que cubre la fase de establecimiento, buenas prácticas de gestión, cosecha y post-cosecha, así como los aspectos relacionados con la calidad del cajú.

Boas práticas de colheita e pós-colheita da castanha de caju

A produção de castanha de caju de elevada qualidade depende da correta aplicação de boas práticas de colheita e pós-colheita. Esta prática é utilizada como material de extensão no âmbito da African Cashew Initiative (GIZ) no Benin e Burkina Faso. Ela serve de apoio aos agentes de extensão agrária para facilitar a compreensão dos produtores de caju sobre as atividades a serem realizadas no período imediatamente anterior ao início da colheita e o que devem fazer após a colheita do caju. Tal destina-se a garantir que os seus produtos tenham a melhor qualidade possível.

Como estabelecer um novo pomar de caju

A adoção de boas práticas agrícolas é uma base essencial para o estabelecimento de uma nova plantação de caju próspera e bem-sucedida. As imagens, bem como as perguntas e respostas, descrevem melhor o método de preparação do terreno para a instalação de uma plantação de caju. Esta prática foi projetada para garantir uma boa iniciação dos novos produtores de caju ou para aqueles que querem expandir a sua produção de caju. Foi e é utilizada como material de formação pelo projeto African Cashew Initiative (GIZ) e é destinado a ser utilizado por agentes de extensão agrária, como parte da animação de sessões de grupo para a capacitação de produtores. A prática também pode ser consultada por qualquer pessoa que pretenda estabelecer uma plantação de caju. Esta ferramenta faz parte de uma série que cobre a fase de estabelecimento, boas práticas de gestão, colheita e pós-colheita, assim como de aspetos relacionados com a qualidade do caju.

Beneficial insects and the cotton pests they control

This small booklet comment gives an overview of beneficial and non-beneficial insects that might appear in cotton fields in Western Africa.
Knowing the pest and beneficial insects present on a cotton plant is a crucial decision making tool for applying Integrated Pest Management (IPM).

Los insectos benéficos que controlan las plagas de algodón

Este folleto da una visión general de los insectos benéficos y no benéficos (plagas) que pueden aparecer en los campos de algodón en África occidental.
El conocer las plagas y los insectos beneficiosos en el cultivo de algodón es una herramienta fundamental para la toma de decisiones para la aplicación del manejo integrado de plagas (MIP)

Les insectes bénéfiques et les ravageurs de coton qu’ils contrôlent

Ce petit livret donne un aperçu des insectes bénéfiques et des insectes ravageurs qui peuvent apparaitre dans les champs de coton en Afrique de l’ouest.
La connaissance des insectes bénéfiques et ravageurs présents sur le cotonnier est un outil crucial de prise de décision pour l’application de la gestion intégrée des ravageurs (IPM)

Bonnes pratiques d’utilisation des pesticides

Conçue au Benin par le projet ‘Programme de Promotion de l’Agriculture (ProAgri, Bénin) dans le cadre de la mise en œuvre du programme COMPACI chargé de la promotion du secteur cotonnier en Afrique, la présente technologie illustre les bonnes pratiques de gestion intégrée des pesticides. La boite explique les grandes étapes à suivre pour l’établissement d’une parcelle, les précautions à suivre lors du transport, le stockage, et l’utilisation des substances utilisées pour le traitement – les dispositions à prendre depuis le point de vente jusqu’à la destruction des vieux emballages en passant par les lieux de stockage, les facteurs à considérer lors de la sélection des parcelles à cultiver, les équipements à utiliser lors des traitements, la préparations de la bouillie de traitement, les personnes autorisées à préparer et à appliquer le traitement, les bonnes pratiques à observer lors des traitements, les habitudes à éviter lors des traitements, l’entretien des équipements après les traitements, et les soins à apporter à un victime en cas d’intoxication.

Les Préalables à la Lutte Etagée Ciblée "LEC"

Conçue au Benin par le projet Programme de Promotion de l’Agriculture (ProAgri) dans le cadre de la mise en œuvre du programme COMPACI chargé de la promotion du secteur du coton en Afrique, la présente boîte illustre les différentes étapes préalables à la lutte étagée ciblée (LEC). La technologie expose les différents ravageurs du cotonnier ciblés par la lutte étagée et les dégâts causés par ces ravageurs. La boîte classifie les ravageurs en deux principaux catégories: les destructeurs des feuilles d’une part et les destructeurs des organes reproducteurs d’autre part. Elle décrit également comment peut-on distinguer les ravageurs les uns des autres et les dégâts qu’ils causent. La technologie souligne que les ravageurs peuvent être identifiés par leur forme, leur dimension, leur couleur, leur taille. Elle soutient aussi que les dégâts qu’ils causent varient d’un ravageur à un autre. Enfin, elle décrit les étapes nécessaires à suivre pour mieux traiter ces ravageurs.

Comment Créer Un Nouveau Verger d’Anacardiers

L'application de bonnes pratiques agricoles est une base essentielle pour la mise en place d'une nouvelle plantation de cajou performante et prospère. La boite à images contenant des images très détaillées ainsi que des rubriques de questions et réponses, décrit la meilleure méthode de préparation de terrain pour l`installation d'une plantation performante de cajou. Cette boite est conçue pour une bonne initiation des producteurs débutants de cajou ou de ceux qui veulent élargir leurs activités à la production de cajou. Elle est utilisée comme matériel de formation par le projet Initiative de Cajou Africain (iCA) et est destinée à l`usage des agents de vulgarisation dans le cadre de l`animation des séances de groupe pour la formation de ces producteurs. La boite peut également être consultée par toute personne désireuse d'établir une plantation de cajou. Cet outil de vulgarisation basé sur image fait partie d'une série qui couvre la phase d'établissement, les bonnes pratiques agricoles de gestion des plantations de cajou, la récolte et post-récolte ainsi que des aspects lies a la qualité du cajou.

Les bonnes pratiques d’obtention du riz étuvé

La présente technologie illustre les étapes essentielles pour l’étuvage du riz paddy. L’illustration part de la sélection des outils nécessaires pour réaliser l’étuvage et couvre les conditions hygiéniques à mettre en place, le kit amélioré à utiliser pour une bonne étuvage, le choix, le vannage et le triage du riz paddy, le lavage et l’égouttage du riz paddy, le préchauffage, le trempage, le lavage et l’égouttage, le chargement du riz égoutté dans le bac d’étuvage, l’étuvage proprement dit, le séchage au soleil et à l’ombre du riz paddy étuvé, le décorticage au moulin, le tri du riz, l’emballage du riz étuvé jusqu’au stockage du riz obtenu après étuvage. La technologie a été conçue au Bénin par le Programme de Promotion de l'Agriculture au Bénin (ProAgri) en partenariat avec le projet Competitive African Cotton Initiative - COMPACI.

Bonne Pratique de Récolte et Post-récolte des noix de cajou

La production de noix de cajou de haute qualité dépend de l'application adéquate de bonnes techniques et pratiques de récolte et post-récolte. Cette technologie est utilisée comme matériel de vulgarisation dans le cadre de L'initiative de cajou Africain (iCA) au Benin et Burkina Faso.Elle sert de support pour les agents de vulgarisation pour faciliter aux producteurs de cajou la compréhension des activités à mener au cours de la période juste avant le démarrage de la récolte et celles qu’ils doivent faire après avoir récolté les noix de cajou. Il s'agit de s'assurer que leurs produits finaux sont de la plus haute qualité possible.

Les bonnes pratiques de production du riz de bas-fonds

La présente technologie illustre les étapes requises pour la production du riz de bas-fonds. L’illustration couvre la sélection du bas-fond approprié jusqu’au stockage du riz paddy en passant par la sélection et l’usage des semences certifiés d’une part ou le traitement des semences auto produites d’autre part, la préparation du bas-fond sélectionné, le semis direct du riz d’une part ou la réalisation de la pépinière pour le semis indirect, le repiquage des plantules, la protection des semis contre les ravageurs, le contrôle des adventices en prélevée, la fertilisation, le désherbage en post-levée, la protection contre les oiseaux, l’épuration, la récolte et les traitements post-récolte, le battage, le vannage et le séchage. La technologie a été conçue au Bénin par le Programme de Promotion de l'Agriculture au Bénin (ProAgri) en partenariat avec le projet Competitive African Cotton Initiative - COMPACI.

Scolarisation des enfants dans les zones cotonnières "CmiA"

Conçue par le projet Programme de Promotion de l’Agriculture au Bénin (ProAgri) dans le cadre de la mise en œuvre du programme COMPACI chargé de la promotion du secteur du coton en Afrique, la présente boîte illustre les conseils pratiques à suivre pour l’émancipation sociale et éducative des enfants des producteurs de coton dans les zones cotonnières "CmiA". Elle est destinée à former et à sensibiliser les parents producteurs sur les droits des enfants à l’éducation, à l’alimentation, à la santé et à l’épanouissement nécessaire au développement harmonieux des enfants. La boîte met aussi en exergue les avantages que les parents peuvent tirer de l’éducation de leurs enfants au cours et après les études. La boîte défend le travail des mineurs dans les exploitations agricoles et expose les dangers que peuvent courir ces mineurs. Elle expose également les pertes que peuvent enregistrer les parents à ne pas donner l’opportunité de scolarisation à leurs enfants. Enfin la technologie montre également le soutien qu’apporte l’équipe CmiA aux élèves des écoles CmiA en matière de conseil et d’encouragement aux parents et de distribution de fourniture et tenue scolaire aux enfants.

La fabrication et l’utilisation du compost dans les exploitations cotonnières

La technologie a été conçue par le Programme Promotion de l'Agriculture (ProAgri) au Bénin dans le cadre de la mise en oeuvre du programme COMPACI chargé de la promotion du secteur du Coton. Elle illustre les procédures de production du compost pour améliorer la fertilité du sol dans le cadre de la production de l’or blanc. Elle décrit les étapes à suivre strictement sur appui et conseil du conseiller agricole. Les directives du conseiller agricole mettent un accent sur le choix du site et la délimitation de la fosse, la construction de la fosse, la récolte et la préparation de la biomasse, l’arrosage de la fosse, l’épandage et l’arrosage des ingrédients constitutifs du compost, la répétition de la superposition des couches des ingrédients, la protection de la fosse et le contrôle de l’évolution de la décomposition, le vidange de la fosse, le retournement périodique des tas, la préparation et le transport des sacs de compost au champ. L’épandage du compost dans le champ suivi d’un labour de la parcelle fumé au compost. Elle expose aussi l’impact de l’utilisation du compost sur le rendement de la production cotonnière.

Les bonnes pratiques de production du soja

Conçue au Bénin par le Programme de Promotion de l'Agriculture au Bénin (ProAgri) en partenariat avec le projet COMPACI, la technologie illustre les étapes nécessaires requises pour la production du soja. L’illustration couvre la sélection du sol approprié jusqu’à la conservation des graines de soja en passant par la semi, le démariage des plants, la protection des plants contre les ravageurs, la fertilisation, le sarclage après la semi et la floraison ou l’usage d’herbicide comme le Cotodon, la récolte à des heures précises, le séchage, le battage et le vannage.

Transformation du soja en fromage

Conçue au Bénin par le Programme de Promotion de l'Agriculture au Bénin (ProAgri) en partenariat avec le projet Competitive African Cotton Initiative - COMPACI, la technologie illustre les étapes nécessaires requises pour transformer le soja en fromage. L’illustration met en exergue deux étapes principales à savoir la production du lait de soja et ensuite la production du fromage à base du lait de soja. Ces deux grandes étapes sont subdivisées respectivement en cinq et quatre rubriques énumérés dans la scène introductive du document. La technologie décrit également les outils appropriés à utiliser et les conditions hygiéniques adéquates à mettre à l’œuvre, de la préparation du lait jusqu’à la conservation du fromage.

Comment lutter contre la mouche des mangues

Le manguier doit faire face à de nombreux problèmes phytosanitaires que ce soit d’ordre physiologique, hytopathologique ou entomologique. En Afrique de l’Ouest, l’importance économique des dégâts causés par les mouches des fruits (Diptera Tephritidae) s’accroît aussi bien au niveau des manguiers de case, que des vergers de petits producteurs ou des vergers à vocation industrielle. L’introduction et la dispersion en Afrique d’une espèce de
mouche originaire du Sri Lanka, Bactrocera invadens, découverte en Afrique de l’Ouest par l’IITA au Bénin en 2004, pourrait remettre en question les succès commerciaux engrangés récemment par cette filière. Les mouches des fruits étant classées « insectes de quarantaine », aucun fruit piqué renfermant une larve ne peut être exporté sous peine du rejet et de la destruction totale du lot de mangues par les services phytosanitaires européens. Les fruits portant des traces de piqûre doivent donc être impérativement repérés, écartés et éliminés lors de la récolte et du tri en station. Ce dépliant explique les genres différents de mouches des mangues et les méthodes de lutte contre ces mouches.

Rice weed management (Africa Rice Center video on rice advice)

As effective weed control may increase yields by more than 50%, it surely is worthwhile taking a closer look. In this video we learn to differentiate between annual and perennial weeds, while farmers in Mali explain us how and when to control weeds most effectively.
This video presents the technique of weed management.

Rice transplanting, Africa Rice Center video on rice advice

“Yields are much higher when rice is transplanted. Compared to broadcasting, yields are two or three times higher.” This video presents the methods of transplanting rice and explains the effect of planting depth, distance and age of seedlings on rice tillering.

Cashing in with parboiled rice (demonstration video)

Although rice is highly nutritious, a lot of its quality is lost during processing. This results in poor quality rice on the market. Therefore, consumers turn to imported rice. In this video you will learn about parboiling, a way to improve the quality of rice by treating paddy with warm water and steam. There are many good reasons for parboiling rice. The market for quality rice is growing. Food vendors and restaurant owners start to use parboiled rice because it is already clean and easy to cook. Most importantly, parboiled rice is more nutritious than non-parboiled rice.
This video presents the technique of parboiling.

Improving rice quality: Video from Africa Rice Center

“The quality is very important for us to push back the dumping from outside, if we don’t do it; whether its from Africa, whether it’s from my mother’s kitchen, people are not going to buy it, so we have to become competitive, we have to develop competitive advantage and quality is the most important element in competitive advantage and, it’s within our reach, we can do it.”
The following video from Africa Rice Center (Africarice) describes how farmers in Benin use various techniques to obtain and maintain a good quality of their locally produced rice.

Integrated pest management in vegetable production: A guide for extension workers in West Africa

Indigenous and exotic vegetables are central to most nutrition, food security and poverty reduction programmes around the world. However, in most of West Africa, the economic opportunities offered by vegetables are often undermined by production and trade constraints (i.e. pest damage, inappropriate pesticide usage, absence of environmental safeguard policies and/or stringent food safety standards). Extension workers and, in places, farmers groups and local community organizations, are working towards helping farmers to increase their yields in sustainable ways that create wealth and reduce the risks to productivity.This guide is been developped by the International Institute of Tropical Agriculture (IITA) and Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB), Cotonou, Benin, with support from the CGIAR Systemwide Program on Integrated Pest Management (SP-IPM), to improve the quality and usefulness of pest management research.

Controlling mango fruit fly, Benin

The mango tree suffers from numerous physiological, phytopathological and entomological problems. In West Africa, the economic importance of the damage caused by mango fruit flies (Diptera tephritidae) is growing in home garden mango trees as well as in small-scale and industrial mango orchards. The introduction and pan-African propagation of Bactrocera invadens, a fly species from Sri Lanka, first discovered in West Africa in 2004 by IITA in Benin, could jeopardise the recent commercial success of the whole mango sector.
Since fruit flies are classified as “quarantine insects”, if a consignment of mangoes containing even a single fruit infested with larvae is exported to Europe, the whole batch may be rejected and totally destroyed by the European phytosanitary services. Fruits
showing the slightest trace of a fly bite must be identified, removed, and destroyed during harvesting and in-station sorting. This manual provides information on the types of fruit flies and methods of controlling them

Introducing a mechanical press for making Shea butter in northern Ghana

A manually operated press for the extraction of shea butter is successful and popular with rural women in northern Ghana. The production of shea butter is an important income earning activity for women in rural areas and for many their only source of income. Shea butter is used for cooking and for cosmetic purposes, and is increasingly valuable as an export commodity. However, lack of group business and management skills, competition from large-scale enterprises, inflation, and international commodity price fluctuations may hinder successful implementation of the technology.

Pheromone traps for the management of the cowpea pest Maruca Vitrata

Maruca vitrata is a major pest of cowpea, resulting in 20-80% yield losses in West Africa. A pheromone lure and suitable trap developed and in Benin and Ghana has successfully trapped male moths. From these trappings a threshold has been calculated to provide farmers with the optimum time for spraying in conjunction with locally available pesticides and botanical pesticides. The traps have not been as effective in Nigeria and Burkina Faso suggesting the influence of ecological issues.